Le maoïsme tel qu’en lui-même: contre l’idéalisme du courant «principalement maoïste»

La Maison Norman Bethune annonce la publication d’un important document du Parti communiste révolutionnaire, Le maoïsme tel qu’en lui-même: contre l’idéalisme du courant «principalement maoïste», qui réfute les prétentions des pseudo-maoïstes qui se positionnent en rupture avec le marxisme et le léninisme et épousent les thèses et la pratique du postmodernisme. Le texte est disponible sur l’ISKRA, le journal Web du PCR. Vous pouvez également vous le procurer sous forme de brochure à la Maison Norman Bethune. Défendons le maoïsme tel qu’en lui-même!

* * *

«L’enjeu de la période actuelle est de taille: existera-t-il encore à l’avenir, dans les pays impérialistes, de véritables organisations communistes liées au mouvement ouvrier, capables de mobiliser les prolétaires de l’industrie et combattant ouvertement pour la collectivisation des moyens de production? L’option de la lutte pour le communisme va-t-elle disparaître à tout jamais? Force est de constater que la faire disparaître est le but que poursuivent objectivement les anti-matérialistes militants. Si nous voulons que le marxisme redevienne une arme puissante entre les mains des masses populaires, il faudra donc en finir une fois pour toutes avec le gauchisme littéraire et le pseudo-maoïsme petit-bourgeois. Cela dit, c’est dans le monde matériel, et non dans le monde des idées, que les courants idéalistes et postmodernes seront balayés. C’est à travers la pratique réelle, et non à travers une lutte idéologique sans fin pour atteindre les concepts les plus purs, que le problème que ces courants idéalistes représentent sera résolu. Gardons en tête que dans les prochaines années, au sein des pays impérialistes, l’application de la centralité ouvrière ainsi que la liaison avec les grands groupes du prolétariat vont devenir les principaux éléments de démarcation entre les véritables partisans de la guerre populaire et les pseudo-révolutionnaires qui ont rejeté la lutte pour le communisme.»